Avertir le modérateur

07/07/2012

LE GOUVERNEMENT TURQUE CHIEN ET ESCLAVE DE L'OTAN (VA ESPIONNER VA)

Ministère russe de la défense : l'avion turc abattu, en Syrie, était en mission d'espionnage, pour l'OTAN

IRIB- Igor Korotchinko, Chef du Conseil social du ministère russe de la Défense, a réitéré l'accusation de l'appareil turc de combat, abattu, dernièrement, par la DCA syrienne, au-dessus des eaux territoriales syriennes, sur la côte méditerranéenne, précisant le caractère d'espionnage de cet appareil, pour le compte de l'OTAN.

Cité par le site électronique de "Russia today", Korotchinko a indiqué que la DCA syrienne a montré une capacité élevée de maîtrise du système de défense, car le fait d'abattre un appareil de combat, survolant, en basse altitude, exige une expérience et compétence très élevées. "Cette donne va donner une occasion aux Occidentaux de bien réfléchir, avant de s'aventurer, en envoyant leurs avions, car la DCA syrienne va certainement causer assez de pertes humaines dans les rangs de pilotes et des dégâts matériels considérables", a-t-il ajouté. "Ce sont les Syriens, qui font marcher ce système de DCA, et la Russie dispose de renseignements électroniques, sur la violation de l'espace aérien, par l'appareil turc, qui était, bel et bien, en mission d'espionnage, pour le compte de l'OTAN, et a été abattu, après avoir violé l'espace aérien syrien et transmis, auss, des données d'espionnage. En effet, cet objectif inconnu a été détruit, d'une manière juridique, au moment où il se trouvait dans l'espace aérien syrien", a-t-il expliqué. La même source a détaillé cette mission d'espionnage, dont le relevé photographique électronique de la côte syrienne, au moment où les responsables militaires turcs n'ont pas pris en compte la capacité de réplique de la DCA syrienne, lorsqu'ils ont donné l'ordre à l'apparei de survoler la côte, à basse altitude, en se basant sur la grande capacité de manœuvre dont dispose cet appareil, en cas d'attaque."Ce genre de riposte systématique à toute violation, par la DCA syrienne, constituait une gifle donnée aux militaires turcs et aux responsables de l'OTAN, car leur tentative de tester la réaction de la DCA syrienne a été vouée à l'échec", a-t-il estimé."Les tentatives de la diplomatie turque de vouloir jouer sur l'innocence et la victimisation de l'institution militaire turque et imputer la responsabilité de cet incident à la Syrie sont chose vaine", a-t-il précisé.


source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/198946-minist%C3%A8re-russe-de-la-d%C3%A9fense-l-avion-turc-abattu-en-syrie-%C3%A9tait-dans-une-mission-d-espionnage-pour-l-otan

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu