Avertir le modérateur

26/10/2012

SYRIE : USA ET AL QAIDA MEME COMBAT

Syrie: Clinton, Al Zawaheri, même combat! (député russe)

IRIB-pour Alexy Poushkov , président du comité des relations extérieurs de la Douma, " les Etats Unis et Al Qaida combattent côte à côte l'Etat syrien.... comment les Etats Unis veulent -ils nous faire accroire que l'axe Riyad Doha est entrain d'imposer la démocratie en Syrie?!! des régimes pour qui la liberté et la démocratie est un non sens ? ...quand Al Zawaheri, le numéo deux d'Al Qaida appelle à renverser Assad j'ai l'impresseion d'entendre Mme Hillary Clinton et c'est vrai que les Etats Unis et Al Qaida ont accordé la dessus leur violon"

source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/221289-syrie-clinton,-al-zawaheri,-m%C3%AAme-combat-d%C3%A9put%C3%A9-russe

La mort de Wissam al-Hassan, une aubaine pour la France

C’est la France qui aurait assassiné Wissam al-Hassan (presse)

 

 

 

IRIB-"C’est la France qui aurait assassiné le chef du bureau de renseignement, le général Wissam el-Hassan en raison de certaines informations hautement confidentielles", rapporte le quotidien libanais Ad diyar citant une source officielle syrienne de haut niveau Selon la source, Damas qui a déjà suffisamment de problèmes, ne fera rien qui puisse lui en causer d’autres.

 



 

 


 

"Wissam al-Hassan, poursuit-elle, aurait commencé, grâce à Michel Samaha, à faire la lumière sur les relations secrètes entre la Syrie et la France: l'ancien ministre l’aurait en effet mis au courant d’informations dangereuses portant sur la relation entre ces deux pays ainsi que sur son propre rôle secret d’intermédiaire. Samaha aurait donc dévoilé les dessous de la relation syro-française, au niveau des services de renseignements en particulier, ce qui a poussé la France à vouloir liquider Wissam al-Hassan. Il n’est d’ailleurs pas exclu que Michel Samaha soit éliminé à son tour pour enterrer les grands secrets relatifs aux renseignements français et syriens.

 

Et la source de conclure: La France ne souhaiterait en tout cas pas que les Américains découvrent ses relations secrètes et son rôle en Syrie et dans la région, d’autant plus que Wissam al-Hassan avait commencé à tisser des liens avec les Etats-Unis.

 

Le quotidien libanais As Safir avait rapporté citant une source sécuritaire bien informée qu’el-Hassan était probablement surveillé, aussi bien à Beyrouth qu'à Berlin et à Paris.

 

Al-Hassan a été tué le 19 octobre dans un attentat à la voiture piégée dans le quartier d’Achrafieh à Beyrouth, un jour après son retour de France.


Source: mediaramalb.wordpress.com, édité par moqawama.org


source : http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/221306-c%E2%80%99est-la-france-qui-aurait-assassin%C3%A9-wissam-al-hassan-presse


VOICI LES REBELES QUE LA FRANCE SOUTIENT

Syrie: Une voiture piégée fait des dizaines de morts à Damas, la trêve de l'Aïd non respectée

Créé le 26/10/2012 à 17h11 -- Mis à jour le 26/10/2012 à 17h29

 

Des combattants de l'armée syrienne libre, le 25 octobre 2012, dans la ville de Harem.

Des combattants de l'armée syrienne libre, le 25 octobre 2012, dans la ville de Harem. REUTERS/Asmaa Waguih

 

MONDE - Les violences ont toutefois baissé d'intensité, selon l'OSDH...

Une voiture piégée a explosé ce vendredi dans un quartier résidentiel du sud de Damas, où les premières informations font état de dizaines de victimes, a-t-on appris auprès d'opposants dans la capitale syrienne.

 

La bombe a explosé près d'une aire de jeux, dans le quartier sunnite de Daf al-Chok, précise-t-on de même source.

 

23 morts selon un bilan provisoire

 

Une trêve théorique était entrée en vigueur ce vendredi matin pour les fêtes musulmanes de l'Aïd al Adha. Mais plusieurs incidents meurtriers l’ont mise à mal dans différentes régions du pays, même si les violences ont baissé d'intensité.

 

A l'appel de l'émissaire international Lakhdar Brahimi, rebelles et armée s'étaient engagés jeudi à faire taire leurs armes durant les quatre jours de l'Aïd el-Adha, la fête musulmane du sacrifice, mais chaque partie se réservait le droit de riposter.

 

«La trêve a volé en éclats dans plusieurs régions de Syrie mais il y a malgré tout moins de violences et moins de victimes que d'ordinaire», a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Après une nuit de violences, la journée a été marquée par un répit, avec 23 morts, un bilan provisoire qui montre une baisse autant du nombre de tués que de celui des «points chauds», selon l'OSDH.

 

Une trêve déjà brisée en avril

 

Les combats se déroulent principalement autour de la base militaire de Wadi Deif, près de Maaret al-Noomane (nord-ouest), où 10 soldats et quatre rebelles sont morts dans un assaut des combattants du Front al-Nosra, un groupe jihadiste rebelle qui avait catégoriquement rejeté toute idée de trêve. L'armée a riposté en bombardant le village limitrophe de Deir Charqui, et des accrochages ont eu lieu dans la province de Damas, à Homs (centre) et brièvement à Alep (nord), selon l'OSDH.

 

En avril, une trêve négociée par Kofi Annan, le prédécesseur de Lakhdar Brahimi, avait déjà permis une baisse d'intensité dans les combats avant de voler en éclats au bout de quelques heures.

 

Ce vendredi matin, la télévision d'Etat a montré le président Bachar al-Assad priant dans une mosquée du quartier chic de Mouhajirine à Damas, affichant un sourire et une déconctraction contrastant avec le conflit meurtrier qui a fait dans son pays, selon l'OSDH, plus de 35.000 morts depuis mars 2011.


source : http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1030678-syrie-voiture-piegee-fait-dizaines-morts-damas-treve-aid-non-respectee

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu