Avertir le modérateur

24/10/2012

CI-DESSOUS LA PHOTO DU DIABLE ARRIVANT A GAZA

Israël fustige la visite de l'émir du Qatar à Gaza

LE QATAR FINANCE LE TERRORISME A GAZA ET LE FOOT EN FRANCE !?

Israël fustige la visite de l'émir du Qatar à Gaza  24/10/2012

 

Israël fustige la visite de l'émir du Qatar à Gaza

 

 


Le ministère israélien des Affaires étrangères a critiqué la visite dans la bande de Gaza de l'émir du Qatar, le cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, l'accusant d'envenimer le conflit interpalestinien et de soutenir les forces radicales au sein de la société palestinienne.
"On s'étonne de constater que l'émir du Qatar s'est solidarisé avec l'une des parties du conflit interne palestinien, en choisissant les extrémistes du Hamas qui professent l'idéologie de la violence. Il n'a jamais accordé un tel appui à l'Autorité palestinienne, et à présent, sa démarche ne fait qu'approfondir la division palestinienne", a déclaré à RIA Novosti la porte-parole de la diplomatie israélienne Ilana Stein.
Et d'ajouter que les richesses fournies par l'émir n'aideraient pas Palestiniens et Israéliens à cohabiter en paix, mais finiraient dans les poches des dirigeants corrompus du Hamas.
L'émir du Qatar est arrivé mardi 23 octobre dans la bande de Gaza malgré le blocus diplomatique de ce territoire contrôlé par des islamistes. Il est le premier chef d'Etat étranger à avoir visité la bande de Gaza depuis l'arrivée du Hamas au pouvoir dans cette enclave palestinienne à l'été 2007. Le monarque n'y a passé que quelques heures, donnant le coup d'envoi à des projets d'infrastructure d'un montant de 250.000 dollars dont le Qatar a fait don à l'enclave palestinienne.
Qualifié d'organisation terroriste en Israël et en Occident, le Hamas est en outre considéré comme un mouvement séparatiste par les dirigeants de l'Autorité palestinienne.
L'arrivée du Hamas dans la bande de Gaza, où il a évincé les partisans du leader palestinien Mahmoud Abbas, a placé ce territoire dans un état d'isolement économique et politique, y compris au sein du monde arabe.

14/06/2012

OBJECTIF : INSTALLER LES INTEGRISTES AU POUVOIR POUR JUSTIFIER LES GUERRES A VENIR

«L'Algérie est ciblée par l'espionnage politique»  13/06/2012

 

«L'Algérie est ciblée par l'espionnage politique»

 


Dans cet entretien accordé au «Temps d' Algérie», Eric Denécé décrit et explique la menace pesant, selon lui, sur l'Algérie. La menace est, ajoute-t-il, représentée par le Qatar, l'Arabie saoudite et les USA. Il argumente.

Le Temps d'Algérie : Croyez-vous que l'Algérie soit ciblée par un travail d'espionnage orchestré à partir de l'étranger ?
Eric Denécé : Oui, l'Algérie est ciblée par l'espionnage politique mais non économique. C'est un nombre d'acteurs qui ont l'intention de déstabiliser l'Algérie parce que le pays n'a pas sombré dans ce qui est appelé le «printemps arabe».

Qui cible l'Algérie, selon vous ?
Ce sont des pays du Golfe, le Qatar et l'Arabie saoudite, et les Etats-Unis d'Amérique.

Mais pourquoi ciblent-ils l'Algérie?
Ils veulent imposer à l'Algérie le sort réservé à la Libye, l'Egypte et la Tunisie. Pour eux, le pays est coupable de ne pas avoir accepté de sombrer dans le «printemps arabe» qui vise à remettre le pouvoir aux islamistes.
J'ai été frappé par des propos tenus par des diplomates du Golfe et des USA. Ces diplomates que j'ai rencontrés m'ont exprimé leur déception du fait que l'Algérie n'ait pas chuté lors des élections législatives du 10 mai
2012 et au cours des émeutes du 5 janvier 2011.
C'est très curieux et terrible. Ils sont déçus et ils me l'ont dit le plus normalement du monde. Tout ce monde veut faire parvenir coûte que coûte les islamistes au pouvoir dans les pays arabes. On constate ça dans la presse anglo-saxonne et wahabite.

Pourquoi, justement, veulent-ils, selon vous, imposer les islamistes au pouvoir dans les pays arabes ?
Il y a deux raisons à ça. La première trouve son origine dans la guerre d'Irak. Après avoir envahi ce pays, les Américains étaient étonnés de ne pas être bien accueillis en Irak. Ils ont tenté de chercher à comprendre le pourquoi de la chose.
Ils ont fait un sondage dont les résultats étaient que les Arabes détestaient les Américains parce qu'ils ne les laissaient pas instaurer des Etats avec des islamistes au pouvoir. Ils ont alors décidé d'aider à la montée au pouvoir des islamistes dans tous les pays arabes pour prouver le contraire. C'est une analyse fausse, complètement fausse, de la part des Américains qui ont prouvé par là leur totale méconnaissance du monde arabe.

En Algérie, les islamistes ne l'ont pas remporté au cours des législatives du 10 mai 2012…
C'est la preuve que l'analyse faite par les Américains est fausse.
La deuxième raison expliquant cet acharnement de la part du Qatar, de l'Arabie Saoudite et des USA est d'ordre géostratégique. Elle consiste en le fait que le Qatar n'arrive pas à admettre que les communautés de diverses convictions religieuses, musulmans, juifs et chrétiens puissent vivre en paix en Syrie. Il fallait, pour eux, détruire ce pays pour instaurer l'extrémisme dans ce pays.

Ajouté à tout ça, le mépris dont font preuve les Américains envers les arabes. Ils disent : «Qu'on leur donne un pouvoir islamiste et qu'on en finisse, c'est tout ce qu'ils veulent». Le Qatar tient à placer les salafistes extrémistes au pouvoir en Algérie et dans les autres pays arabes, tandis que l'Arabie saoudite est déterminée à placer les wahhabite à la tête de ces Etats.

Que pensez-vous de la situation actuelle au nord du Mali ?
Malheureusement, la situation est difficile et extrêmement complexe. C'est une conséquence de la guerre faite en Libye par l'OTAN. On a déstabilisé le Sahel. Il y a même eu des affrontements à l'arme lourde entre le MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) et Ançar Eddine. Cette situation très complexe a été provoquée.

Eric Denécé, docteur ès sciences politiques, actuellement directeur du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R) qu'il a créé en 2000, a un parcours impressionnant dans le monde du renseignement.

Il a été, entre autres, officier analyste à la direction de l'évaluation et de la documentation stratégique du secrétariat général de la défense nationale (SGDN) français, ingénieur commercial export chez Matra Défense. Il a également été directeur des études du Centre d'études et de prospective stratégiques (CEPS), fondateur et directeur général du cabinet d'intelligence économique Argos Engineering & Consulting SA, créateur et directeur du département d'intelligence économique du groupe GEOS. Il a été consultant pour le ministère français de la Défense concernant l'avenir des forces spéciales.

Eric Denécé est professeur associé à l'université Montesquieu-Bordeaux IV et enseigne le renseignement ou l'intelligence économique dans diverses autres institutions (Collège interarmées de Défense, ENA, CESA, IHEDN, Bordeaux Ecole de Management, Université NDU de Beyrouth, etc.).
Il est président du Comité d'éthique de SPYLAND, parc d'attractions consacré au monde des agents secrets, qui verra le jour en 2013 à Saragosse (Espagne).

http://www.letempsdz.com//content/view/76109/1/ http://www.letempsdz.com//content/view/76109/1/


source : http://www.alterinfo.net/notes/?start=20

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu